Maintenance ascenseur : comprendre la mise aux normes

Depuis leur création, les ascenseurs ont sensiblement évolué dans le temps. Aujourd’hui, ce sont des moyens de transport très appréciés, car ils favorisent l’accès aux étages d’un immeuble. Cependant, un ascenseur a besoin d’un entretien régulier qui lui permet d’assurer le service correctement et surtout de garantir la sécurité des usagers. Pour cela, il doit répondre à toutes les normes existantes.

ascenceur-depannage

Maintenance ascenseur : ce qu’il faut savoir

Aujourd’hui, tout immeuble disposant d’un ascenseur doit établir un contrat d’entretien qui va prévoir des visites régulières. Ces dernières sont d’ailleurs de 6 semaines entre chaque visite. Toutefois, il faut dire que cette mesure concerne seulement les contrats de maintenance ascenseur qui ont été signés avant le 30 septembre 2005.
À noter que l’entretien d’un ascenseur permet d’assurer le bon fonctionnement de la machine de même que la sécurité des usagers. De plus, il revient au propriétaire de l’immeuble de faire la demande d’entretien en s’adressant à un professionnel compétent. Pour le contrat qui sera établi, il doit avoir une validité minimale d’une année.
À noter aussi qu’un contrat d’entretien peut se présenter sous deux formes différentes : un contrat doté de clauses minimales et un contrat étendu d’entretien de votre ascenseur. Pour ce dernier, il inclut d’autres prestations telles que la réparation ou encore le remplacement de certaines pièces de l’ascenseur.

La loi de Robien : pour moderniser la maintenance de l’ascenseur

Il y’a seulement quelques années, les ascenseurs pouvaient connaitre des dysfonctionnements importants, mettant en danger ses usagers. Aujourd’hui, avec la loi de Robien, tout ascenseur doit être conforme à une certaine aux normes de sureté établies. Aujourd’hui, tout propriétaire d’immeuble disposant d’un ascenseur se doit de prendre les dispositions nécessaires pour assurer le dépannage ascenseur en cas de soucis. Au début, cette loi avait identifié plus de 17 points techniques à mettre en valeur, dont un dispositif anti-vandalisme, des systèmes de détection de présence humaine ou encore des dispositifs facilitant l’accès des techniciens à l’ascenseur. Ces dispositifs ont été mis en place en vue d’assurer la sécurité des usagers, mais aussi des professionnels qui interviennent en cas de panne.

Maintenance ascenseur : comprendre la mise aux normes
Vote

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9ecfba1210e4ca47867a17b3ed5274cc2222222222222222222222222222222