img electricite quelles matiere normes.jpg

2022 : quelles sont les normes en matière d’électricité ?

Il existe des normes auxquelles doit être soumise votre installation électrique. Le respect de celles-ci est indispensable pour la sécurité des personnes et des biens lors de l’utilisation d’appareils électriques. Je vous présente dans cet article les différentes normes en vigueur aussi bien pour les logements que les locaux professionnels.

Les différentes normes des installations électriques

En France, la norme électrique de référence est la norme NF C 15-100, entrée en vigueur en 1969. Elle forme un ensemble de règles de base à respecter dans le cadre d’une installation électrique dans un logement ou un bureau neuf. Elle concerne également les installations électriques dans l’ancien. Cette norme évolue afin de répondre aux exigences de la vie moderne.

Depuis la dernière modification qui date de 2016, elle impose un nombre minimum de prises par pièces. Une telle évolution se justifie compte tenu de la multiplication des appareils électriques dans les ménages. Consultez une entreprise d’électricité pour en savoir plus sur la norme NF C 15-100 et les autres règles contenues dans la norme électrique NF C 14-100 pour les raccordements. Je peux également citer la norme NF C 16-600 dont le respect s’impose en matière de diagnostic précédant une vente ou une location de bien immobilier.

Il convient de noter qu’une installation aux normes possède des caractéristiques bien spécifiques. Le schéma d’un logement aux normes doit nécessairement inclure :

  • une prise pour l’envoi vers le sol des fuites de courant causées par un appareil électrique ayant des fils mal isolés ou endommagés,
  • un tableau de répartition doté de coupe-circuits ou de disjoncteurs divisionnaires,
  • un disjoncteur différentiel ou un disjoncteur de branchement.

Disjoncteur différentiel

Quel est le coût d’une mise aux normes de vos installations électriques ?

Pour une mise aux normes de votre installation électrique, vous devez faire appel à un électricien. Cela a un coût qui peut varier d’un professionnel à un autre en fonction de divers facteurs. Le taux horaire d’un électricien pour mettre vos installations d’électricité aux normes se situe entre 45 euros et 80 euros. Ce qui donne un tarif moyen horaire de 60 euros.

Les travaux peuvent être également facturés au mètre carré. Dans un tel cas de figure, il faut prévoir un prix compris entre 60 euros et 150 euros par mètre carré. Un diagnostic électrique vous coûtera en moyenne 150 euros, tandis qu’il faut compter un coût moyen de 1000 euros pour la mise en état de votre réseau électrique.

Se conformer aux normes électriques en vigueur est une opération onéreuse. Fort heureusement, il existe des aides financières auxquelles vous pouvez faire appel pour financer une partie des travaux de réfection de vos installations électriques. Il est ainsi possible de bénéficier des subventions de l’Anah, du prêt à l’amélioration de l’habitat ou encore du taux de TVA à 10 %.

Quelles sont les obligations en matière de normes électriques ?

Les normes en matière d’électricité imposent un certain nombre d’obligations. C’est le cas notamment du diagnostic électrique obligatoire à l’occasion d’une mise en location ou d’une vente de logement avec une installation électrique de plus de 15 ans. Ce diagnostic qui fait partie du DDT doit être réalisé conformément à la norme NF C 16-600.

Rate this post
Un partage ? merci !
devis travaux

Laisser un commentaire