Climatiseur

DIY : comment installer soi-même une climatisation chez soi ?

La climatisation est un confort et un bien de consommation de plus en plus populaire. Chaque été, au moment des désormais traditionnelles fortes chaleurs, les consommateurs se précipitent dans leurs magasins d’électroménager pour s’arracher les derniers modèles. Cependant, l’installation d’un climatiseur demande quelques connaissances à avoir et quelques précautions à prendre.

L’évacuation de l’air chaud

Quel que soit le modèle de climatiseur pour lequel vous optez, il faudra toujours prévoir une évacuation de l’air chaud. Si on essaye de vous vendre un modèle sans évacuation de cet air chaud, alors ce n’est pas un climatiseur, mais un ventilateur ou un rafraîchisseur. Un climatiseur sans gaine d’évacuation de l’air chaud, cela n’existe pas.
D’ailleurs, cette évacuation représente le problème principal que vous aurez à affronter lors de l’installation. Sur un climatiseur mobile, vous pouvez simplement la faire passer par la fenêtre avec un système spécial. Vous pouvez également percer une évacuation dans votre mur, y faire passer un tuyau en métal spécial et refermer le tout par une trappe qui vous permettra de brancher la gaine quand vous en aurez besoin. Avec un climatiseur fixe, il faudra prendre d’autres mesures.

Installer une climatisation permanente

Un climatiseur fixe, c’est beaucoup plus pratique. D’abord, vous ne l’installez qu’une fois et vous n’y pensez plus. Il est installé en hauteur et ne vous gêne jamais, mais il est également beaucoup plus performant que les climatiseurs mobiles. Cependant, son installation est un peu plus complexe, notamment parce que l’évacuation de l’air chaud réclame une installation imposante.

En fait, un gros ventilateur qui expulse l’air chaud est enfermé dans un boîtier en plastique (souvent plus gros que la climatisation en elle-même). Cependant, l’installation n’est pas si difficile et il faudra juste bien choisir le lieu de pose et percer le mur pour que le tuyau d’évacuation puisse rejoindre le système d’évacuation à l’extérieur. Évidemment, il faudra prendre soin de bien fixer les différents éléments aux murs pour éviter qu’ils ne tombent.

L’évacuation de la condensation

Enfin, vous devez penser à l’évacuation de la condensation. Le refroidissement de la pièce ainsi que les liquides réfrigérants produisent une condensation importante dans la climatisation qu’elle doit évacuer. Si l’évacuation est mal faite, la climatisation s’arrêtera et il faudra la purger. D’ailleurs, sur les modèles mobiles, il n’y a pas de réelle évacuation et c’est à vous de les purger fréquemment pour éviter les problèmes.
Cependant, les modèles fixes sont plus pratiques et vous devez prévoir une évacuation de cette condensation. Un simple et fin tuyau en PVC classique suffira et il faudra simplement le faire passer à travers le mur pour que l’eau coule à l’extérieur. Si vous pouvez le faire, il est même possible de relier cette évacuation à l’évacuation des eaux usées de votre maison ou appartement. Ainsi, le tuyau sera caché et ne fera pas couler d’eau à l’extérieur.

Vote

Laisser un commentaire