Construction maison

Comment être bien assuré quand on construit sa maison ?

Construire sa propre maison sur un terrain que l’on a acheté, c’est le rêve de beaucoup de Français. Cependant, c’est un long parcours jonché d’obstacles et il ne faut pas prendre à la légère la nécessité de s’assurer correctement avant le début du chantier. D’une manière générale, même si vous ne faites que construire une extension de votre maison, pensez à souscrire à une assurance dommages ouvrage.

 

L’assurance dommages ouvrage est-elle obligatoire ?

Sur un chantier, seule l’entreprise responsable de la construction est légalement tenue de souscrire à une assurance. On l’appelle l’assurance décennale et elle couvre l’entreprise en cas de vice de fabrication lié au gros-œuvre et rendant le bâtiment impropre à l’utilisation. Cette assurance a été rendue obligatoire en 1978 par la loi Spinetta pour améliorer la durabilité des constructions.

Cependant, cette assurance décennale ne couvre pas les particuliers en cas de problème. Voilà pourquoi il est plus sage de souscrire à une assurance dommages ouvrage. Celle-ci permet aux particuliers de bénéficier d’une indemnisation immédiate en cas de problème, sans avoir à attendre que l’assurance décennale de l’entreprise entre en action. Ces assurances proposent différentes garanties, alors n’hésitez pas à demander un devis sur www.assurance-pour-construction.fr.

Comment fonctionne l’assurance dommages ouvrage ?

Dans certains cas de figure, l’assurance dommages ouvrage est rendue obligatoire par la loi Spinetta de 1978. Ils sont nombreux et varient selon le statut de l’entreprise du BTP et le client pour qui le chantier est réalisé. Dans tous les cas, cette assurance a pour objectif de permettre des réparations rapides d’un bâtiment dont l’usage est rendu impossible par un vice de fabrication.

L’assurance dommages ouvrage offrent des garanties plus importantes que l’assurance décennale. Elle ne s’arrête donc pas au gros-œuvre et couvre tous les vices de construction qui compromettent l’utilisation normale du bâtiment. L’assurance dommages ouvrage vous couvre même en cas d’abandon du chantier par l’entreprise. En revanche, elle ne couvre pas les dégâts liés aux incendies et aux catastrophes naturelles et elle ne vous couvre pas en cas de non-respect du délai des travaux.

Des milliers de chantiers ne sont pas assurés

L’assurance d’un chantier n’est pas un sujet avec lequel plaisanter. D’ailleurs, vous ne devriez pas hésiter à demander à l’entrepreneur responsable de la construction de votre maison qu’il vous présente les preuves de sa souscription à une assurance décennale. En France, près de 100 000 chantiers ne sont actuellement pas assurés.

Or, une telle situation peut être dramatique si vous ne vous êtes pas vous-même protégé. Si l’entreprise n’est pas assurée, mais que votre maison s’écroule partiellement après la livraison, l’entreprise ne pourra sans doute pas payer les réparations. Vous aurez beau être dans votre bon droit, cela pourra prendre des années avant que vous ne retrouviez la maison de vos rêves. Soyez donc prudents et ne négligez pas l’importance d’être bien assuré.

Un partage ? merci !

Laisser un commentaire