Un Tableau éléctrique

Comment ajouter ou rénover un coffret électrique ?

Le tableau électrique d’une maison se rénove afin de s’adapter aux nouvelles normes. En effet, le tableau électrique doit être rénové si besoin et remis à niveau pour garantir un confort d’utilisation, une sécurité ainsi que pour permettre la mise en place de nouveaux équipements. Également, il est possible d’installer un tableau secondaire pour une installation de nouveaux circuits.

Installer un tableau électrique secondaire

L’extension d’une maison, la création d’une dépendance ou encore le besoin d’installer de nouveaux circuits peuvent amener à avoir besoin d’un tableau électrique secondaire. Ce dernier pourra alors être installé en complément du tableau principal ou alors dans une dépendance. C’est pour cette raison qu’il est possible d’acheter un coffret électrique étanche qui pourra être installé en annexe du tableau principal ou dans une dépendance. Un coffret électrique étanche protège l’installation électrique contre l’humidité, les parasites ainsi que les potentiels chocs avec un indice de protection IP65.

Rénover une installation électrique selon la norme

Il est indispensable de s’assurer qu’un tableau électrique réponde à la norme NF C 15-100. En effet, les anciens tableaux électriques sont pourvus de porte-fusibles à broche. Or, ces derniers ne répondent plus aux règles de sécurité en vigueur des installations récentes. Il est donc important de se renseigner (par un professionnel) sur les installations électriques qui répondent aux normes ou non pour pouvoir envisager une rénovation du tableau.

Quelles sont les étapes pour installer un nouveau tableau ?

Si un tableau électrique ne répond pas aux dernières normes en vigueur il faudra alors le changer. Pour cela, il faut, dans un premier temps, repérer les circuits déjà existants. En effet, il faut analyser l’ancienne installation afin de choisir le coffret électrique qui sera le plus adapté à sa maison et à ses besoins. Pour faire un choix, il ne faut pas oublier que la norme NF C 15-100 prévoit 20 % d’emplacement libre pour, notamment, anticiper les éventuelles installations futures.

Ensuite, il faut faire le choix du nouveau tableau qui doit être assez grand pour contenir l’ensemble des dispositifs de protection. D’autant plus qu’il devrait inclure autant de coupe-circuits ou de disjoncteurs divisionnaires que de circuits à protéger.

Une fois le nouveau tableau électrique choisi, il faut le poser au plus près du disjoncteur principal et sans oublier de couper l’électricité. Pour finir, il faudra raccorder chaque circuit électrique avec son disjoncteur divisionnaire.

Un partage ? merci !

Laisser un commentaire