Comment isoler les combles d’une maison ?

Isoler les combles d’une maison est une opération des plus importantes afin d’assurer une bonne isolation globale de votre habitat et de limiter, par conséquent, les déperditions thermiques. Isoler les combles de sa maison peut représenter une réduction de 30% de la consommation énergétique. C’est un procédé qui nécessite que différents aspects fassent l’objet d’une réflexion poussée. Il s’agit entre autres : du choix du nombre de couches et de l’adjonction d’un pare-vapeur.
Voici quelques éléments qui pourront vous accompagner dans vos réflexions sur ces questions importantes.

Isolation en simple ou double couche ?

L’une des questions essentielles qui revient à chaque fois lorsqu’il s’agit de procéder à l’isolation de combles, est de savoir s’il faut mettre une ou deux couches. Le choix approprié entre une isolation simple ou double couche des combles, doit se faire en fonction du type de charpente et de la structure.

Lorsque les combles sont en charpente traditionnelle, il faut une isolation double couche car une seule ne permettra pas d’obtenir une isolation continue sur l’ensemble du rampant. En ce qui concerne, les isolations en combles perdus ou en charpente fermettes industrielles, les deux méthodes peuvent faire l’affaire.

  • Pour les combles perdus, on utilisera une seule couche si la matière utilisée est la laine à souffler. Par contre si c’est la laine à dérouler, il faut prendre aussi en considération la ventilation pour arbitrer en une ou deux couches.
  • Pour la charpente fermettes industrielles, une seule couche suffit si l’on utilise aussi un pare-vapeur indépendant. Sinon, c’est la double couche qu’il faut privilégier.

L’utilisation d’un pare-vapeur est-elle indispensable ?

Une autre préoccupation récurrente dans l’isolation des combles réside dans l’utilisation ou non d’un pare-vapeur. Avant de voir quand faut-il prévoir un pare-vapeur et comment en choisir un, le cas échéant, il faut savoir qu’est-ce qu’un pare-vapeur.

Un pare vapeur est une membrane que l’on place dans les parois pour diminuer la circulation ou la condensation de la vapeur d’eau dans les parois d’une maison. Sa performance s’évalue en fonction de son coefficient de perméance.

Quand on est en face de comble aménagés, de couverture traditionnelle ou de maison MOB, il est indispensable d’utiliser un pare-vapeur indépendant qui sera posé en continu tout le long des parois intérieures.

Une dalle isolante pour les combles perdus

isolation-maisonLe choix de l’usage d’une dalle isolante peut s’avérer très intéressante. De par son pouvoir isolant, bien sûr, la dalle augmentera encore l’isolation du plafond et permet en quelques sortes de doubler l’effet d’isolation. La dalle SolivBox permet aussi de valoriser votre habitat en proposant d’augmenter votre surface de stockage et de circulation. Terminé les combles où l’on déplace avec difficulté. Vous pouvez entreposer et stocker cartons t charges lourdes à votre guise. Une exploitation de l’espace valorisante et pratique.

Quelles performances énergétiques à l’arrivée ?

A l’arrivée, un choix adéquat de l’épaisseur des couches et de l’adjonction ou non d’un pare-vapeur, peut aider à améliorer les performances énergétiques d’une maison de 20 à 30 %. Il est donc crucial de procéder à l’isolation des combles, mais surtout de la façon la plus appropriée possible.

Comment isoler les combles d’une maison ?
Vote

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

venenatis dolor. consequat. dapibus risus massa et, accumsan quis, ut justo Nullam