Quand changer sa porte d’entrée ?

Les portes d’entrée marquent la frontière entre votre maison et l’extérieur. Bien qu’elles aient une durée de vie assez importante, il arrive que vous vous rendiez compte qu’elles doivent être changées afin de maintenir le confort intérieur de la maison. Alors, quels sont les signes qui vous indiquent que votre porte a déjà fait son temps ? Cet article va vous éclairer.

D’abord, pourquoi changer sa porte d’entrée ?

Selon les dernières estimations, plus de 80 % des cambrioleurs préfèrent passer par les portes d’entrée afin de commettre leur forfait. Ainsi, si votre porte d’entrée est trop vieille et sera très vulnérable face aux éventuelles intrusions de cambrioleurs. Ces derniers n’auront aucun mal à la traverser en faisant sauter ses charnières rouillées. De plus, les performances énergétiques d’une vieille porte d’entrée sont nettement amoindries et entrainent une déperdition de chaleur sans précédent. Ce qui se verra à coup sûr au niveau de votre facture d’électricité en fin d’année.

Une porte fatiguée, ça montre des signes

Comme le dit ce spécialiste de la pose de porte d’entrée basé en Ille et vilaine le plus souvent, on a tendance à croire que les signes d’une porte fatiguée se limitent à l’apparition de fissures sur la surface ou tout simplement par une altération de la peinture. Pour ces cas, un simple coup de peinture sur les fissures superficielles ou le renouvellement du joint en silicone peut venir à bout de ces petits bobos. Cependant, il faudra vraiment envisager le renouvellement de votre porte d’entrée si vous constatez que celle-ci laisse passer d’importants courants d’air. Aussi, lorsque vous constatez que le bois est putréfié et carrément rongé de l’intérieur ou que la porte a complètement décalé de son axe, il est temps de la changer. Le plus souvent, vous ne vous rendez compte de l’état de votre porte que lorsque celle-ci vous joue un mauvais tour (cambriolage, facture d’énergie exorbitante, etc.). Alors…

Comment faire le diagnostic de votre porte ?

porte-entree-boisRepérer les signes de vieillesse de votre porte n’est pas toujours évident. Le plus souvent, il faut l’intervention d’un professionnel afin d’établir un diagnostic fiable. Toutefois, vous pouvez effectuer vous-même ce diagnostic à travers quelques tests simples qui pourront vous éclairer. La première astuce, c’est d’allumer l’éclairage de votre entrée et de vous placer à l’extérieur pour observer la taille des faisceaux lumineux.  Aussi, vous pouvez évaluer la profondeur des fissures en soufflant de la fumée près de celles-ci. Si la fumée apparait de l’autre côté, c’est qu’il faudra sans doute changer votre porte. Enfin, vous pouvez choisir de passer votre porte à la loupe au sens propre du terme. Si vous constatez des bulles sous la peinture et que le bois est décoloré, c’est qu’il y a urgence de changer de porte.

Un conseil : bien choisir les matériaux de votre nouvelle porte

Pour remplacer votre ancienne porte, le modèle que vous allez choisir devra vous offrir toutes les garanties de confort et de sécurité sans oublier les performances énergétiques. De nos jours, les portes mixtes (aluminium et bois) remportent les suffrages haut la main. En effet, ce sont des modèles très tendance qui vous offrent des performances énergétiques inégalées tout en constituant une véritable barrière de sécurité pour votre maison.

Autre article intéressant sur le sujet :

http://porte.comprendrechoisir.com/astuce/voir/136693/quand-faut-il-changer-sa-porte-d-entree

Crédits photos : a-brico.fr

Un partage ? merci !

Laisser un commentaire