Les taux des prêts immobilier toujours au plus bas en juillet

Depuis le début de l’année, on a assisté à la diminution des taux de crédits immobiliers sur la majorité des durées. En ce mois de juillet, ils restent encore exceptionnellement bas. Les emprunteurs peuvent ainsi profiter de ces taux très attractifs du moment pour souscrire ou renégocier un prêt immobilier. Selon les experts dans le domaine, cette tendance à la baisse est causée par la concurrence, actuellement très rude entre les établissements bancaires, sans compter l’arrivée en force des banques digitales sur les bancs du prêt immobilier aux côtés des banques traditionnelles.

les taux de crédit immobilier baissent encore

A combien sont les taux moyens sur 20 ans ?

De ce que l’on sait concernant les taux du crédit immobilier moyens, toutes offres confondues, on retiendra les informations suivantes :

PAP et Empruntis.com notent une baisse de 0,10%

Selon l’analyse du site PAP, basée sur les données recueillies auprès de plusieurs courtiers, le taux moyen d’un crédit immobilier sur une durée de 20 ans est à 1,65% au début du mois de juillet. A cette même période en 2017, il était pourtant à 1,75% si on se fie aux données du site Empruntis.com. On arrive donc à une baisse de 0,10% en moyenne. Ces chiffres ne sont pas sans rappeler le plus bas historique de 2016 au cours duquel, et précisément au mois de novembre, on enregistrait un taux à 1,55% sur les crédits contractés sur 20 ans. Pour se faire une idée plus précise de la situation, en juillet 2013, ce taux a atteint les 3,45 %, soit plus de deux fois plus hauts que les chiffres actuels.

Meilleurtaux.com note des barèmes stables et quelques régressions

Du côté du site Meilleurtaux.com, l’analyse des données met en évidence la stabilité des taux et une diminution notable pour quelques exceptions. Le site affirme notamment que les barèmes sur presque l’ensemble des durées ont plutôt stagné. Ils seraient donc restés à peu près les mêmes sur les prêts immobiliers contractés sur 10, 12, 20, 25 ans… par rapport aux chiffres de juillet de l’an passé. Il indique tout de même avoir enregistré des baisses significatives, de l’ordre de 0,05 % à 0,20 % sur certaines durées ou sur des dossiers d’exception.

Des taux attractifs pour séduire les clients

Toujours selon les experts, la cause principale de l’actuelle tendance à la baisse des taux du crédit immobilier incombe aux banques. Depuis janvier 2018, les établissements bancaires peinent effectivement à atteindre leurs objectifs commerciaux. N’ayant pas réussi à convaincre beaucoup de clients, ils sont donc prêts à faire baisser les taux pour attirer une nouvelle clientèle. Pour l’équipe de Détective Banque, ceux appliqués par les banques en ligne restent concurrentiels malgré les offres alléchantes des réseaux. En ce moment, les taux peuvent démarrer à 1,20 %, voire même à 1,12 % pour les meilleurs dossiers d’après Vousfinancer. Les profils jeunes aux ressources conséquentes peuvent quant à eux espérer des réductions importantes ainsi que des conditions préférentielles s’ils contractent maintenant un prêt immobilier.

De quel côté le vent soufflera pour l’été 2018 ?

La situation actuelle profite grandement aux emprunteurs français. Grâce en effet aux taux de crédit attractifs, ils gardent le pouvoir d’acquérir un bien immobilier malgré l’envolée des prix constatée dans presque toutes les grandes villes. Faut-il s’inquiéter d’une éventuelle hausse cet été ? La réponse des experts est « non ». Selon les prévisions, les indices financiers resteront toujours aussi bas. Les taux directeurs de la BCE stagneront à zéro. Et les taux seront toujours en repli. Il n’est pas impossible qu’ils descendent au-dessous de 1,55% et battent les records de 2016. Le contexte est donc favorable pour concrétiser un projet d’achat immobilier !

Les taux des prêts immobilier toujours au plus bas en juillet
5 (100%) 2 votes

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

accumsan Sed consequat. et, Curabitur mattis ut