pbm

Bientôt la prolongation du mur anti-bruit à Albi

C’est dans les mois qui viennent que le mur anti-bruit pourra être prolongé dans la ville d’Albi. Ce mur prolongera l’actuel mur construit en 2011 le long de la route nationale 88, dans la zone de Cantepau et l’Arquipeyre. Mais quel est le principe de fonctionnement d’un mur anti-bruit ?

Un mur anti bruit contre la pollution sonore

Les axes routiers représentent des environnements bruyants, qui génèrent une pollution sonore désagréable pour les riverains. Le passage de nombreux véhicules légers et poids lourds, la présence d’un aéroport ou d’une voie de chemin de fer… engendrent des problèmes sonores, que le mur anti-bruit peut solutionner.

Pour que le mur anti-bruit soit efficace, il faut qu’il soit construit avec des matériaux spécifiques, tels que ceux proposés sur le site https://pbm.fr/murs-anti-bruit/. En outre, ce mur anti-bruit devra être configuré suffisamment haut pour qu’il agisse efficacement. En effet, un mur mal étudié et de faible hauteur aura peu d’effets sur la pollution sonore.

Prolongation du mur anti-bruit sur le RN88

Cela fait 9 ans que l’association « Les oubliés de la rocade d’Albi » essaie de se faire entendre, en demandant à la mairie la construction de ce mur anti-bruit. Le collectif se bat pour qu’un mur anti-bruit soit installé le long de la rocade, sur la RN88, entre le centre commercial Géant Casino et Cantepau.

L’état a finalement accordé la création de ce mur en 2018, mais il aura fallu attendre le conseil municipal du 21/09/2019 pour que la commune cède les terrains nécessaires à la construction à l’Etat et pour que les travaux puissent débuter.

Une surface totale de 187 m² a donc été actée, permettant de prolonger le mur anti-bruit le long de la route nationale d’Albi. Cette décision ravie la vingtaine de familles participantes au collectif, puisque les travaux devaient débuter au mois de septembre 2019.

Comment déterminer la hauteur du mur anti-bruit ?

La méthode pour déterminer la hauteur d’un mur anti-bruit permettant d’isoler efficacement le bruit extérieur est la suivante :

  • Il faut se positionner à l’endroit de la nuisance sonore, puis tracer une droite imaginaire, dite ligne d’ombre, qui monte en diagonale pour éviter les fenêtres du premier immeuble. Ainsi cet axe représente une zone de protection qui doit prendre en compte les fenêtres situées aux étages ou les velux.

  • Pour déterminer la hauteur du mur anti-bruit, il faut partir du sol ou vous souhaitez l’installer et atteindre votre ligne d’ombre imaginaire, avec un minimum de 2 mètres de hauteur. Ainsi vous connaissez la hauteur nécessaire pour un mur anti-bruit efficace.

Un partage ? merci !

Laisser un commentaire