Une maison dans une main

La rénovation énergétique : par où commencer ?

La rénovation énergétique fait partie des priorités en France depuis déjà quelques années. Afin d’économiser en énergie et en frais pour les propriétaires et locataires, le gouvernement propose des plans d’aide dont le dernier en liste se nomme MaRénov. Quelles sont les rénovations énergétiques principales effectuées ? Coup d’œil sur la situation.

La rénovation énergétique en France

La rénovation énergétique a pour but de réduire les déperditions thermiques d’une maison ou d’un appartement. Certaines rénovations nous paraissent évidentes, mais il ne faudrait pas pour autant en oublier d’autres toutes aussi importantes, telles que le calorifugeage (l’isolation des tuyaux d’eau chaude).

Le ministère de la Transition écologique et solidaire, a pour objectif de rénover 500 000 logements par an. Pour certains experts, en plus de procéder à ces rénovations nécessaires, les citoyens devraient aussi être davantage impliqués et sensibilisés aux bonnes pratiques, destinées à éviter les déperditions de chaleur. Selon eux, il ne s’agit pas seulement de transformer son environnement, mais aussi de l’utiliser à bon escient. Alors, pourquoi remettre à demain certaines tâches puisqu’il est possible dès aujourd’hui d’effectuer des travaux de rénovation énergétique 100 % subventionnés ?

Les étapes de la rénovation énergétique

L’isolation des combles : la rénovation énergétique numéro 1

L’isolation des combles est la rénovation énergétique qui arrive en tête. Elle s’effectue dans plus de 26 % des projets concernés et ne cesse de progresser depuis deux ans (+44 %). Normal, puisque c’est une priorité absolue alors que plus de 30 % des déperditions thermiques s’effectue par le toit. Cet investissement, bien que peu coûteux, offre un retour sur investissement immédiat.

Les fenêtres : double vitrage renforcé

Une fois que l’on a procédé à l’isolation du toit, il faut poursuivre au niveau des fenêtres. Celles-ci doivent posséder deux qualités principales soient : limiter la déperdition de chaleur et laisser entrer les rayons du soleil en hiver afin de réchauffer la pièce par la chaleur de la lumière.

L’installation d’une pompe à chaleur air/eau

L’année dernière, la pompe à chaleur (PAC) air/eau a détrôné le poêle à bois. Près de 10 % des rénovations énergétiques ont vu la pose d’un tel système dans les maisons. En effet, ce marché a connu une croissance exceptionnelle, avec une hausse des ventes de près de 70 % en 2019. Cela s’explique par les différentes annonces du gouvernement sur le remplacement des chaudières fioul et les aides financières qui y sont associées.

L’isolation des murs

Enfin, les déperditions thermiques qui passent par les murs vont jusqu’à 25 % de la totalité. On peut procéder à l’isolation par l’intérieur ou par l’extérieur, mais la seconde solution est à privilégier si les conditions sont réunies, car elle permet d’isoler et de faire le ravalement en même temps.

Une maison bien isolée vieillit mieux et demande moins d’entretien, alors agissons maintenant !

Un partage ? merci !

Laisser un commentaire