travaux d'isolation d'une façade de maison

Nos conseils pour votre isolation extérieure

Les murs d’une habitation constituent une grande source de déperdition thermique. Votre consommation énergétique va ainsi augmenter. L’isolation extérieure est une solution efficace permettant d’éliminer des ponts thermiques et la sensation d’inconfort dans une habitation. Vous pouvez aussi économiser jusqu’à 30 % sur votre facture. Découvrez quelques bons conseils pour isoler vos murs par l’extérieur.

Choisir le bon isolant

Avant de choisir un isolant, vous devriez vous familiariser avec les indicateurs de performance thermique :

  • lambda (λ) ou coefficient de conductivité thermique : désigne la capacité de l’isolant à conduire la chaleur ;
  • la résistance thermique ou R : se réfère à la performance de l’isolant en m².K/W (watt par mètre carré-kelvin).

Privilégiez les matériaux tels que les isolants biosourcés perméables : la fibre de bois, la brique de chanvre, les panneaux de liège, la paille de blé, le béton cellulaire… Ces isolants ne perturbent pas le passage de la vapeur d’eau de l’intérieur vers l’extérieur. Sachez que l’épaisseur du matériau choisi n’affecte pas votre surface habitable.

Évitez les matériaux non-biosourcés comme le polystyrène expansé. Ils ne sont pas écologiquement durables. Les laines minérales (roche ou verre) ne sont pas aussi de bons isolants. Consultez un site dédié si vous voulez tout savoir sur l’aménagement des combles avec Préservation du Patrimoine.

Opter pour le meilleur enduit isolant

Si vous choisissez une isolation extérieure sous enduit, vous avez plusieurs choix d’enduit isolant :

  • une peinture isolante : conserve la chaleur en hiver et réfléchit les rayons solaires en été ;
  • Le torchis : s’adaptant à tous les supports, il est un excellent isolant et très économique ;
  • Le crépi chaux-chanvre : naturel et écologique, c’est un isolant thermique et phonique ;
  • Les billes de polystyrène sont très efficaces et génèrent une faible empreinte écologique ;
  • L’aérogel de silice : un excellent isolant très respectueux de l’environnement.

perte de chaleur sur une maison mal isolée

Appliquer la bonne technique d’isolation

Choisissez entre deux techniques.

L’isolation sous bardage

La plus esthétique, l’ITE sous bardage est aussi la plus opérante. Elle convient parfaitement à la rénovation d’une façade abîmée ou humide. Cette méthode permet de recouvrir complètement les murs d’une maison à l’aide d’un matériau isolant. Trois éléments se superposent dans cette technique : bardage de protection, isolant glissé dans le cadre, armature de supports (métal ou bois). Elle est de ce fait plus complexe.

Les isolants à choisir avec l’isolation sous bardage sont les laines minérales prenant la forme de plaques semi-rigides. À la partie visible, choisissez un matériau selon l’aspect esthétique recherché : terre cuite, bois, grès, pierre, fibre-ciment, zinc, émail, aluminium, matériaux composites…

L’isolation extérieure sous enduit

Simple à mettre en œuvre, la pose d’enduit isolant est d’une grande efficacité pour éliminer les ponts thermiques sur les murs. Après l’élimination des ponts thermiques, appliquez un enduit de protection par joints étanches entre les plaques d’isolant. Pour l’enduit de finition, prenez un enduit hydraulique qui résiste aux chocs. Cette technique marche uniquement sur un mur impeccable.

Privilégiez un matériau conforme à la norme RT 2012 pour l’isolation extérieure sous enduit. Plusieurs types d’isolants existent : les isolants minéraux, les isolants naturels et les isolants synthétiques.

Si vous n’êtes pas un bricoleur chevronné, n’hésitez pas à faire appel à des experts en isolation par l’extérieur.

Rate this post
Un partage ? merci !
devis travaux

Laisser un commentaire